Vie privée, espionnage d’état et sens des priorités

J’ai beaucoup entendu parler, de cette affaire qui secoue l’administration Obama. Je ne me suis pas plongé dans les détails absolus, mais je suis à la fois étonné par la réaction des gens et… pas tant que ça en fait. Concrètement, on a appris quoi ? Que Facebook et Google partageaient Nos informations personnelles avec les services secrets Américains. Ma question est : ça vous étonne vraiment ? On sait très bien que les services secrets Américains, Israeliens, Russe, Chinois ou même de n’importe ou ailleurs ne reculent devant rien pour protéger les intérêts de leurs pays (ou ceux qu’ils pensent être tels, ce n’est pas ce qui nous intéresse ici) et qu’ils sont évidemment tous soutenus dans l’ombre par leurs gouvernements quels qu’ils soient (Remember Rainbow Warrior).

Facebook et Google sont des sociétés Américaines à qui nous avons autorisé l’exploitation libre de nos données personnelles (si si rappelez-vous, quand vous avez cliqués sur « J’accepte » sans lire..). Que le gouvernement Américain fasse pression sur elles pour obtenir lesdites données est-il vraiment étonnant ? Même en France, Microsoft fournit au gouvernement les outils nécessaires au piratage de son OS (Windows), alors est il si difficile d’imaginer ce qu’un gouvernement ayant tout pouvoir de pression pourrait exiger de ces mêmes sociétés ?

Au final, le principal ayant-tord, c’est clairement le citoyen, qui ne prends pas la peine de s’informer. Avez-vous déjà entendu parler de « Echelon » ? C’est un projet Américano-britannique connu de tous qui leur permet d’espionner les lignes téléphoniques du monde entier. Quand vous parlez au téléphone, Obama vous écoute déjà. Mais vous venez vous plaindre parce que quand vous postez une photo sur facebook, il la regarde ? Ridicule.

Et enfin ce qui me choque dans cet affaire, c’est le sens de priorité des consommateurs. Google et Facebook savent déja quels sont les sites sur lesquel vous vous rendez (les boutons « j’aime » et « +1 » ainsi que les pub Google Adsense enregistrent votre activité même si vous ne les utilisez pas), ils savent aussi qui est dans votre carnet d’adresse, et par extension qui sont vos amis (l’application facebook récupère automatiquement vos contacts, votre téléphone… est probablement un téléphone Google…), toutes ces informations sont utilisées afin de constituer des bases de données qui feront du marketing ciblées. Vous vous demandiez comment des entreprises proposant des produits gratuits gagnaient des milliards d’euro par an ? Maintenant vous savez : le produit c’est vous. Et ça ne vous choque pas. En revanche il suffit que les services secrets Américain accèdent à vos données, généralement pour de l’anti-terrorisme, « and everybody lose their minds » si je puis dire. Effarant.

Evidement, je passe ici pour l’avocat du diable. Moi-même je tiens à mes données personnelles, et ne met rien de personnel sur internet, tout simplement. Mes pauvres disques durs à cryptage classique, sont déjà bien trop accessibles aux hackers du monde entier pour qu’en plus je leur poste directement tout ça en ligne, mais je voulais juste appeler à un peu de raison dans cet océan de passion.

Quand à ce bon Edward Snowden, je lui souhaite bon courage pour échapper à ses ex-collègues des services secrets… Et lui baisse mon chapeau pour avoir su mettre un coup de pied (certes, à l’effet limité) dans la fourmilière. Puisses-tu t’en sortir mieux qu’Assange.

Advertisements